Toutes les lauréates

HIJAZI Taher

Lutte contre les arrestations arbitraires, les disparitions forcées et les armes chimiques

Description

Taher Hijazi est un militant syrien des droits de l’Homme qui lutte depuis 2011 contre les arrestations arbitraires et les disparitions forcées dans son pays. Il a été blessé au gaz sarin en 2013 alors qu’il documentait le massacre à l’arme chimique dans la Ghouta orientale. Le lauréat est arrivé en France en 2019 et a obtenu l’asile en 2020. En 2022, il a fondé l’association des victimes des armes chimiques en Syrie, à travers laquelle il milite pour soutenir les efforts visant à interdire l’utilisation de ce type d’arme dans le monde. Taher est aussi président de l’association Justice Paths. Il se bat quotidiennement pour la justice et pour empêcher l’impunité.

 

 

Interview de Taher Hijazi – 20 avril 2023

Pourriez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Taher Hijazi, je suis un militant syrien des droits de l’Homme depuis 2011, et je lutte contre les arrestations et disparitions forcées mais aussi contre l’utilisation des armées chimiques en Syrie. J’ai documenté les violations commises dans mon pays pendant la guerre et j’ai été blessé plusieurs fois au gaz sarin et au chlore.

Qu’attendez-vous de l’initiative Marianne dans la consolidation de votre projet ?

Depuis le début du programme, j’ai appris beaucoup de choses comme la gestion de projet, le plaidoyer, la prise de parole, et j’ai rencontré plusieurs associations en France avec mes collègues, comme la Maison des femmes et la Maison des Journalistes. J’ai aussi rencontré plusieurs personnes très importantes comme le journaliste pakistanais Taha Siddiqui et l’activiste afghane Parwana Paikan. Je pense que ces activités sont très bénéfiques et je sens vraiment que je développe mes compétences depuis le début du programme.

Quelles sont les activités qui vous ont été le plus utiles depuis le début du programme ?

Les cours de gestion de projet et d’aide à la création d’association m’aident beaucoup. J’ai déjà créé une association en France mais j’ai besoin d’en apprendre plus sur la façon dont je dois conduire les procédures administratives. J’ai aussi beaucoup aimé les cours à Sciences Po. J’ai participé à un cours sur la politique en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Est-ce que vous pouvez m’en dire plus sur votre association en France ?

J’ai fondé une association en août 2022 qui s’appelle l’association des victimes des armes chimiques en Syrie. L’objectif de l’association est d’intensifier les efforts pour documenter sur l’utilisation des armes chimiques, informer le monde des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité commis en Syrie, garantir les droits des survivants de l’utilisation de ces armes, commémorer la mémoire des victimes, et soutenir et appuyer les efforts de plaidoyer pour interdire l’utilisation des armes chimiques dans le monde. Ce sont les objectifs principaux de mon association.

Quelles sont les activités futures qui vous apporteront le plus selon vous ?

J’ai hâte de rencontrer l’association Handicap international. C’est une association qui fait du plaidoyer pour l’interdiction des armes chimiques.

 

 

Vous avez une question ? Contactez-nous !

Contact