Présentation de l’Initiative Marianne

« Être défenseur des droits n’est pas une identité, c’est une pratique. »

Anna Shcherbakova – Entretien le Grand Continent – 22 juillet 2022

À l’occasion de la journée internationale des droits de l’Homme, qui commémore l’adoption en 1948 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, dans un environnement international chaque jour plus menaçant pour ces droits, le Président de la République a souhaité la mise en œuvre d’une initiative nouvelle visant à renforcer l’action de la France en faveur de leurs défenseurs, tant à l’étranger qu’en France.

L’initiative Marianne pour les défenseurs des droits de l’Homme a ainsi été lancée le 10 décembre 2021 à l’Elysée, en présence de l’ensemble des partenaires qui y ont contribué : Etat, associations et ONG, fondations, collectivités locales et autres acteurs investis dans cette cause vitale pour la démocratie.

Notre mission : soutenir les défenseurs des droits humains dans leur combat

Lancée en décembre 2021 par le président de la République Emmanuel Macron, l’initiative Marianne pour les défenseurs des droits de l’Homme vise à soutenir l’action de ces derniers, à la fois dans leur pays d’origine, à travers son pilier international et par leur accueil en France pendant six mois, à travers son pilier national.

L’association Marianne supervise la mise en œuvre du pilier national, en coordination avec la délégation interministérielle à l’accueil et à l’intégration des réfugiés et le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Elle s’appuie également sur de nombreux partenaires publics, privés et associatifs.

Fondée sur les valeurs communes d’hospitalité, d’échange et de partage, l’initiative vise à réunir et conjuguer les compétences de tous ces acteurs.

Nos actions : un programme personnalisé de renforcement des compétences

Une promotion d’une quinzaine de défenseurs des droits humains, qui se sont distingués par l’exemplarité de leurs combats en faveur des droits fondamentaux dans leur pays d’origine, est accueillie en France chaque année. Les lauréates et lauréats sont sélectionnés parmi plusieurs centaines de candidats et candidates par un comité d’experts indépendants.

Ils sont issus de tous les continents et engagés dans divers types de combats : droits civiques et politiques ; droits environnementaux ; droits des femmes, des enfants et des personnes LGBTQIA+ notamment.

Hébergés et bénéficiaires d’une bourse, ils suivent pendant 6 mois un programme d’accompagnement et de formation comprenant des activités individuelles et collectives leur permettant de partager leurs expériences, renforcer leurs capacités, accroître la visibilité de leurs combats et développer de nouveaux projets. Cet accueil permet aussi d’offrir un temps de respiration pour des femmes et des hommes qui endurent souvent dans leur pays des pressions ou des menaces.

Le programme personnalisé comprend une mise en relation avec les principaux acteurs engagés dans le domaine des droits humains (État, élus, collectivités territoriales, organisations non gouvernementales, autorités judiciaires et administratives indépendantes, représentants d’organisations internationales), ainsi qu’un appui au développement de leur projet militant, visant à renforcer l’efficacité de leur action.

Les lauréates et lauréats suivent un programme complet composé de :

  • Formations à la négociation, au leadership, au plaidoyer, à la sécurité physique et numérique, à la gestion de projet, etc. ;
  • Cours de l’École d’Affaires Internationales de Sciences Po Paris et de langue française ;
  • Mise en contact avec des personnalités françaises ou internationales engagées sur les questions de droits humains et de développement ;
  • Rencontres avec des personnalités inspirantes et des organisations partenaires potentielles (ONG, fondations, institutions, etc.) ;
  • Conférences et activités culturelles ;
  • Entretiens individuels de soutien au projet militant ;
  • Visites d’institutions et d’organisations internationales ;
  • Échanges avec les membres du réseau alumni du programme.

Le pilier international de l’initiative : soutenir les défenseurs des droits humains dans leurs pays

L’initiative Marianne s’inscrit également dans le cadre de la diplomatie française des droits de l’Homme déployée à travers le monde.

Avec le soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, de son réseau diplomatique français, de l’Agence française de développement (AFD), de l’ONG Agir ensemble pour les droits humains et la « Plateforme des droits de l’Homme », le pilier international permet de soutenir, hors de notre pays, les défenseurs des droits, les organisations de la société civile nationales et internationales et les acteurs institutionnels impliqués dans la promotion et la défense des droits humains.

Ce pilier vise à les soutenir dans leur combat en renforçant leur capacité d’action, et à les protéger en renforçant leur visibilité.

Notre ambition : constituer une communauté de défenseurs des droits humains à travers le monde

Ce programme permet également de créer des liens de solidarité durables notamment grâce à :

  • La création de liens au sein de chaque promotion et entre les promotions successives, avec la constitution d’un réseau d’alumni ;
  • L’échange et la mise en réseau entre les lauréats et les partenaires de l’association, et plus largement, avec les acteurs des droits humains et de l’accueil en France ;
  • La mise en place de partenariats avec des entités basées en France ;
  • Des synergies avec les programmes européens et internationaux et le développement de liens avec les défenseurs des droits humains qu’ils soutiennent.

En soutenant les défenseurs des droits de l’Homme, cette initiative répond à l’ambition de la France de promouvoir les libertés fondamentales et les droits universels et inaliénables, indispensables pour garantir au monde davantage de justice, de prospérité et de paix.

L'association et ses partenaires

Membres de l'association

Adoma, l’insertion par le logement

Site web

Agir ensemble pour les droits humains

Site web

L’ambassadrice pour les droits de l’Homme, Mme Delphine Boriore

Site web

Coallia pour l’insertion, vers l’autonomie

Site web

Collège de France

Site web

Délégation interministérielle à l’accueil et à l’intégration des réfugiés

Site web

Directeur Général de la Mondialisation du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

Site web

Fondation Le Refuge

Site web

Forum réfugiés - Cosi

Site web

France Terre d’Asile

Site web

Ordre des avocats de Paris

Site web

Plateforme Droits de l’Homme

Site web

Habitat & Humanisme

Site web

Ville de Nantes

Site web

Mairie de Toulouse

Site web

Commission nationale consultative des droits de l'homme

Site web

Directeur général des étrangers en France (DGEF)

Site web

Groupe SOS

Site web

Coordination française pour le lobby européen des femmes

Site web

Sciences Po

Site web

Ville de Villeurbanne

Site web

Le bureau de l'association

Laura Lohéac

Présidente

Page personnelle

Anne Souléliac

Secrétaire Générale

Page personnelle

Léa Robert

Trésorière

Page personnelle

Les membres du comité de sélection des lauréats, aussi membres de l'association

Alice Barbe

Page personnelle

Vincent Gatel

Page personnelle

Michel Forst

Page personnelle

Michel Eltchaninoff

Page personnelle

Jean Mendelson

Flore de Borde

Page personnelle

Les autres partenaires de l'initiative

Mairie de Paris

Site web

Commission européenne

Site web

L'observatoire des camps de réfugiés

Site web

Singa

Site web

Fédération internationale pour les droits humains

Site web

Reporters sans frontières

Site web

Sciences Po Saint-Germain-en-Laye

Site web

Institut Louis Joinet

Site web

Les fondateurs de l'association

Remerciements

Olivier Ray, Frédéric Rose, Ombeline Gras, Jean-Marc Berthon, Thomas Piana, Florent Cheval, Stéphanie Dedaj, Augustin Rogy, Léa Robert, Arthur Faugeron,  Léna Pawlyk, Nicolas Duguet, Camille Zalmanski et Louise Le Rhun.

Vous avez une question ? Contactez-nous !

Contact